Homélie 4° Dimanche de Pâques

Prédication du Père Marcel Baurier 25 avril 2021

Journée mondiale de prière pour les vocations

Si le Père vous appelle (T154-1). Ensemble vocal l’Alliance © ADF Musique

« En nul autre que lui, il n’y a de salut »
(Ac 4, 8-12)

D’après la lecture des Actes des Apôtres, Pierre n’avait rien à donner à l’infirme qui mendiait à l’entrée du Temple, sauf l’appeler à marcher « au nom de Jésus ». L’homme, guéri, ne cesse de le suivre et de louer Dieu. Mais ce qui s’est passé n’est pas compris par ceux qui interrogent Pierre et qui restent enfermés dans une vision légaliste de leur existence, eux qui ont méconnu le Christ et son message d’amour des frères pour, en vérité, servir Dieu et l’aimer.

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle. (Ps 117)

Psaume 117. Ensemble vocal Hilarium © ADF Musique

« Nous verrons Dieu tel qu’il est »
(1 Jn 3, 1-2)

« Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis »
(Jn 10, 11-18)

Pour bien comprendre l’évangile, soyons attentifs à ce qui a été dit auparavant : « Jésus employa cette parabole en s’adressant aux pharisiens… » Les pharisiens des gens sérieux, très sérieux avec la loi de Moïse, trop sérieux au point de se croire les seuls gens bien de leur peuple et en conséquence, de s’en estimer les guides et les chefs.

Des guides et des chefs valables : que de gens ont prétendu l’être. Certains ont même parfois séduit des foules. Mais l’élan qu’ils ont suscité a vite conduit à la désillusion parfois à la catastrophe. De la foule, ils ont fait un troupeau bêlant conduit à l’abattoir. Ce sont des voleurs et des brigands, commente Jésus.

Déjà, au moment de l’exil, le prophète Ezéchiel dénonçait les mauvais bergers d’Israël qui avaient fourvoyé le peuple. Reprenant cette image, Jésus se présente comme le bon pasteur. Il fait la volonté du Père qui lui a confié le troupeau. Il est le berger qui soigne, qui protège, qui conduit le troupeau à bon port. Rien du maître qui exploite le troupeau. Dans un monde où les chefs, comme ses interlocuteurs pharisiens, tentent spontanément d’assurer leur pouvoir, lui renonce à sa vie pour que les siens, ses brebis, vivent. Il est, tout comme Dieu chez Ezéchiel, le vrai pasteur, celui autour duquel il devient possible de s’unir. Avec lui, l’humanité cesse d’être un troupeau constitué de brebis errantes. Elle peut enfin naître comme peuple du Seigneur.

L’Eglise catholique a toujours vu, dans les évêques et les prêtres des pasteurs et des serviteurs dans les diacres, en référence à une image que le Christ s’appliquait à lui-même : le bon pasteur. C’est cette même image que le Christ a utilisée pour donner mission à ses Apôtres et en particulier à Pierre : « Sois le berger de mes brebis » (Jn 21,16) Leur fonction sera d’être des bergers comme lui.

En ce jour de prière pour les vocations, redonnons vie à notre vocation de chrétien et rappelons-nous que c’est toute l’Eglise qui est sacerdotale, à la suite de Jésus. Chaque chrétien, qu’il soit ministre ordonné ou laïc, est invité à être prêtre à la suite de Jésus, c’est-à-dire à faire ce choix fondamental, analogue à celui qui oriente toute la vie de Jésus : « faire la volonté de Dieu. »  

Marcel Baurier


Hymnes mariales

A la cathédrale sainte Marie, un chant à la Vierge Marie s’élève à la fin de chaque office. Chantons Notre Dame, prions notre Mère , Toi qui portes la vie et la joie et donnes l’espoir :

Toi, Notre Dame (V153). Ensemble vocal l’Alliance © ADF Musique

En ce Temps Pascal, nous vous invitons aussi à chanter le Regina Caeli :

Regina Caeli (DP). Choeur de Saint-Christophe de Javel © Magnificat

Photos du haut vers le bas : Vue d’ensemble et sculpture en bois polychrome « La résurrection du Christ » de la cathédrale Sainte Marie de St-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). Père Marcel Baurier, Recteur de la cathédrale.
La cathédrale Sainte Marie est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour les chemins de St-Jacques de Compostelle.

Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


Une fois par semaine, Epheta vous propose une Prière des Heures, ayant pour thème la dominante liturgique de la semaine. Epheta publie également chaque semaine un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram
Prochainement sur YouTube.