Homélie Jeudi Saint

Messe du soir
en mémoire de la Cène du Seigneur

Voir les textes liturgiques de la messe du soir :
Exode 12, 1-8.11-14 ; Psaume 115 ; 1 Corinthiens 11, 23-26 ; Jean 13, 1-15.

Partage-nous ton repas (D356). Ensemble vocal Antidote © Bayard Musique
Psaume 115. Ensemble vocal Hilarium © ADF Musique

Prédication du Père Marcel Baurier – 1er avril 2021

Prescriptions concernant le repas pascal

« Chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur »


Peuple de témoins. La deuxième lecture (1 Co 11, 23-26) nous rappelle que ce peuple du passage doit être un peuple de témoins. Peuple de témoins qui se rappelle le don de Dieu en Jésus-Christ. Don de lui même, don de sa vie, don de son corps et de sang. Peuple de témoins qui célèbre ce don dans l’eucharistie. L’eucharistie, Pâque du Christ pour que son peuple vive lui aussi Pâque, le passage vers la résurrection et participe de la grande fête du retour du Christ à la fin des temps. Evêques, prêtres, diacres, nous sommes de ce peuple de témoins, témoins du don de Dieu. Nous avons été ordonnés pour être à son service afin qu’il demeure toujours un peuple de témoins. Dans ce peuple, notre ordination fait de nous-mêmes des témoins du don de Dieu. Car ce n’est pas par notre volonté ou en vertu de nos mérites que nous sommes évêques, prêtres ou diacres mais par appel et don de Dieu, par un sacrement reçu.

« Il les aima jusqu’au bout »


Peuple de serviteurs. L’évangile (Jn 13, 1-15) nous rappelle que ce n’est pas à la manière du monde que nous serons ce peuple de témoins. Sans faire le récit de la Cène, Jean nous raconte le lavement des pieds qui donne le sens profond et les conséquences de l’eucharistie pour les chrétiens. A la manière du Seigneur et pour rayonner de son amour et de sa présence au milieu de son peuple, il ne suffira pas que la fraternité entre nous se réduise à une convivialité de surface.

La fraternité chrétienne, comme le Seigneur nous en a donné l’exemple, passe par le service réciproque, chacun estimant l’autre digne d’être servi, d’un service qui peut aller jusqu’au don de la vie. Fraternité entre nous, mais aussi avec tous nos frères les hommes puisque c’est à tous les hommes, jusqu’aux extrémités de la terre, que le Seigneur nous envoie pour être témoins de sa Bonne Nouvelle. Evêques, prêtres, diacres, nous avons été ordonnés pour être au service de ce peuple afin qu’il se rappelle toujours qu’il ne sera un peuple de témoins que s’il est un peuple de serviteurs. C’est notre ordination qui fait de nous les serviteurs d’un peuple de serviteurs.

Il n’est pas sûr que nous vivions au mieux ces exigences de notre ministère que je viens de rappeler. Alors nous comptons sur vous pour nous aider par votre vie, votre témoignage, vos paroles et par votre prière, pour que nous soyons les évêques, les prêtres, les diacres qu’il faut au peuple de Dieu, à ce peuple de prêtres, ce peuple sacerdotal que Dieu s’est choisi et qu’il envoie dans le monde.

Marcel Baurier


Voici mon commandement (HX611). Choeur de l’Abbaye de Sylvanès © Studio SM

Photos du haut vers le bas : Vue d’ensemble de la cathédrale Sainte Marie de St-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). Père Marcel Baurier, Recteur de la cathédrale.
La cathédrale Sainte Marie est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour les chemins de St-Jacques de Compostelle.

Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


Une fois par semaine, Epheta vous propose une Prière des Heures, ayant pour thème la dominante liturgique de la semaine. Epheta publie également chaque semaine un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram
Prochainement sur YouTube.