Prière Jeudi Saint

Prière des Heures
Louer et Bénir Dieu

Office des Ténèbres
1er avril 2021

Seigneur, apprends-nous à prier !

« Ténèbres » : c’est le nom qui a été donné à l’office des Vigiles et des Laudes les jeudi, vendredi et samedi saints. Cet office est composé du chant des Lamentations du prophète Jérémie, de psaumes, de lectures. En filigrane, c’est la figure du Christ qui est évoquée. Mais c’est aussi le cri des souffrants d’hier et d’aujourd’hui, et ils sont nombreux. Assuré dans la foi en la résurrection du Christ, le priant se laisse envahir par la plainte de l’innocent condamné à mort. Dans la foi, il garde les yeux fixés sur le Christ, chemin, vérité, vie.

L’office est composé du chant des Lamentations du prophète Jérémie. Il comporte ensuite trois nocturnes. On éteint successivement 6 cierges.
Antienne : tous se lèvent. Psaume : tous s’assoient sauf les chantres s’ils le jugent utile. Reprise de l’antienne : tous se lèvent.
Lecture suivie d’un hymne ou d’un temps de silence : tous restent assis. Suit l’office de laudes aménagé qui se termine en une intercession adressée au Christ. Pour l’oraison finale, nous restons à genoux jusqu’au signal de celui qui préside.

Signe de croix † en silence

On s’assied

LAMENTATION DU PROPHÈTE JÉRÉMIE
(1, 1-4)

Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

Incipit lamentatio Jeremiae prophetae
Commencement de la lamentation du prophète Jérémie

ALEPH ! Quomodo sedet sola civitas plena populo :
ALEPH : Hélas, elle est assise à l’écart, la ville qui rassemblait tout le peuple !

facta est quasi vidua domina gentium
Elle est devenue comme une veuve la reine des nations.

Princeps provinciarum facta est sub tributo.
Princesse parmi les provinces, elle est réduite à la corvée.

BETH ! Plorans ploravit in nocte et lacrimae ejus in maxillisejus
BETH : Elle passe ses nuits à pleurer et les larmes coulent sur ses joues :

Non est qui consoletur eam ex omnibus caris éjus :
Il n’est personne pour la consoler parmi tous ses amants.

Omnes amici ejus spreverunt eam, et facti sunt ei inimici.
Tous ses amis l’ont trahie, ils sont devenus ses ennemis.

GHIMEL ! Migravit Judas propter afflictionem et multitudinem servitutis :
GHIMEL : Juda est exilée car elle a été écrasée sous le poids de la servitude.

Habitavit inter Gentes, nec invénit requiem :
Elle demeure au milieu des nations, elle n’y trouve pas de repos.

Omnes persecutores ejus apprehenderunt eam inter angustias.
Ceux qui s’acharnaient contre elle l’ont saisie : elle ne pourra pas leur échapper.

Jerusalem ! Jerusalem ! Convertere ad Dominum Deum tuum !

Jérusalem ! Jérusalem ! Retourne au Seigneur ton Dieu !

On éteint un cierge

PREMIER NOCTURNE

PSAUME 69

Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

A/ Je suis pauvre et délaissé :
Seigneur, ne tarde pas !

Dans ton amour, Seigneur, délivre-moi !
Seigneur, viens vite à mon secours !

Qu’ils soient accablés de honte et d’opprobre,
ceux qui me traquent pour s’en prendre à ma vie !

Qu’ils soient mis en déroute et qu’ils soient humiliés,
ceux qui se réjouissent de mon malheur !

Qu’ils soient saisis de honte et frappés de stupeur,
ceux qui parlent pour se rire de moi !

Mais qu’en toi, ils exultent et soient comblés de joie,
tous ceux qui te cherchent, Seigneur !

Qu’ils proclament sans cesse que le Seigneur est grand,
ceux qui ont soif de ton salut !

Et moi qui suis pauvre et malheureux,
Seigneur, viens vite à mon aide !

Toi, mon secours et mon sauveur,
ô mon Dieu, ne tarde pas !

Gloire au Père, au Fils, au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles. Amen. A/

LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX PHILIPPIENS
(2, 6-11)

Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix. C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père.

Temps de silence

RÉPONS : ÉCOUTE ISRAËL

Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

R/ Ecoute Israël ! Le Seigneur notre Dieu est seul Seigneur !

Jésus qui était de condition divine ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. R/

Mais il s’humilia, se faisant obéissant jusqu’à la mort, la mort sur la croix. R/

On éteint un cierge

DEUXIÈME NOCTURNE

PSAUME 72

Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

A/ Mon cœur s’est consumé ;
il a été réduit au néant devant toi.


En vérité, Dieu est bon pour Israël,
pour les hommes qui ont le coeur pur !

Et moi pour un rien, je perdais pied,
et pour un rien, j’allais faire un faux pas.

Lorsque mon coeur était dans l’amertume,
et que j’étais transpercé jusqu’au fond de moi-même.

J’étais réduit à rien, je ne comprenais pas,
j’étais comme une bête auprès de toi ! A/

Et maintenant, je suis toujours avec toi,
tu m’as saisi par ta main droite.

Tu me guideras selon ton dessein,
et tu me prendras à l’abri de ta gloire ! A/

Qui pourrais-je désirer dans les cieux ?
Avec toi, je suis sans désir sur la terre !

Et moi, j’ai le bonheur de vivre près de toi,
auprès de toi, Seigneur, j’ai trouvé mon refuge,
pour célébrer toutes tes merveilles.

Gloire au Père, au Fils, au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles. Amen. A/

LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX HÉBREUX (2, 9b-10)

Nous voyons Jésus couronné de gloire et d’honneur à cause de sa passion et de sa mort. S’il a fait l’expérience de la mort, c’est, par grâce de Dieu, pour le salut de tous. En effet, puisque le créateur et maître de tout voulait avoir une multitude de fils à conduire jusqu’à la gloire, il était normal qu’il mène à sa perfection, par la souffrance, celui qui est à l’origine du salut de tous.

Temps de silence

RÉPONS : LE SEIGNEUR M’A AIMÉ

Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

R/ Le Seigneur m’a aimé et s’est livré pour moi :
il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie

pour ceux qu’on aime.

Sachant que le Père avait tout remis entre ses mains, qu’il était venu de Dieu et qu’il retournait à Dieu, Jésus se mit à laver les pieds de ses disciples. R/

Je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, je vous ai donné l’exemple, afin que vous fassiez comme moi : le plus grand parmi vous se fera votre serviteur. R/

On éteint un cierge

TROISIÈME NOCTURNE

PSAUME 75

Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

A/ La terre tremble et revient au silence
quand Dieu se lève pour siéger.


Dieu s’est manifesté en Juda,
son nom est grand en Israël !

Sa tante est dressée en Salem, cité de paix,
il a fixé sa demeure en Sion.

C’est là qu’il a brisé l’arc et ses flèches de feu, le bouclier,
l’épée et les armes de guerre.
Tu resplendis de lumière et de majesté,
plus puissant que les montagnes éternelles. A/

Quand, du haut des cieux, tu annonces que tu viens pour le jugement, la terre tremble de peur et garde le silence.

Car Dieu se lève pour rendre justice,
et sauver tous les pauvres en ce pays.

Que dans tes forteresses, Edom te rende gloire !
Et que les survivants, au pays de Hamath, soient en fête !

Faites des voeux, venez les accomplir,
pour le Seigneur, car il est votre Dieu !

Gloire au Père, au Fils, au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles. Amen. A/

LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX HÉBREUX (4, 14-15)

En Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a pénétré au-delà des cieux ; tenons donc ferme l’affirmation de notre foi. En effet, le grand prêtre que nous avons n’est pas incapable, lui, de partager nos faiblesses ; en toutes choses, il a connu l’épreuve comme nous, et il n’a pas péché.

Temps de silence

RÉPONS : QUE MA PRIÈRE VIENNE

Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

R/ Que ma prière vienne jusqu’à toi, Seigneur !

Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi.
Voici la coupe de mon sang, le sang de l’alliance pour le pardon des péchés : Père, que ta volonté soit faite. R/

J’ai achevé l’oeuvre que tu m’avais donnée :
Père, glorifie-moi de ta gloire que j’avais auprès de toi,
avant que commence le monde. R/

On éteint un cierge


LAUDES

PSAUME 76

Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

A/ Au jour de l’angoisse, je crie vers toi, Seigneur !

Monte ma voix vers Dieu quand je crie.
monte ma voix vers Dieu et qu’il m’entende !

Le jour, avec angoisse, je cherche le Seigneur,
la nuit, sans me lasser, je tends les mains vers lui,
et mon coeur ne veut pas être consolé.

Dieu oublierait-il d’avoir pitié ?
dans sa colère a-t-il fermé les mains
sur sa miséricorde ?

Et je dis : « Voici maintenant je commence,
c’est là ce que la main du Très-Haut renouvelle :
que je fasse mémoire des oeuvres du Seigneur ! »

Je me souviens d’autrefois de tes merveilles
et je murmure en moi le récit de tes oeuvres,
ce que tu fis de grand, je le médite.

Seigneur, tes chemins nous dépassent par leur sainteté : quel Dieu est grand comme notre Dieu ?

Gloire au Père, au Fils, au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles. Amen. A/

LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX HÉBREUX (5, 5-10)

Le Christ Jésus, lui qui était dans la condition de Dieu, n’a pas jugé bon de revendiquer son droit d’être traité à l’égal de Dieu ; mais au contraire, il se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes, il a été reconnu comme un homme à son comportement.

Temps de silence

RÉPONS : DORMEZ MAINTENANT

Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

R/ Dormez maintenant et reposez-vous !
Voici qu’approche celui qui va me livrer ! (bis)
Dormez maintenant et reposez-vous !


La nuit où il fut livré, le Seigneur prit du pain et il dit : « ceci est mon corps, prenez et mangez ! » R/

J’ai désiré d’un grand désir manger cette Pâque
avec vous avant de souffrir. R/

CANTIQUE DE ZACHARIE
(Lc 1 – NT 2)

Choeur Joyeuse Lumière © Studio SM

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous délivrer de la peur,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77
 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, et à l’amour de notre Dieu,
quand nous visite l’astre d’en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l’ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

Gloire au Père, au Fils, au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles. Amen.

Béni sois-tu, Seigneur Jésus Christ ! Tu nous as visités et nous avons vu ta gloire !

Dieu trois fois saint, nous te louons : Saint est le Père, source de toute sainteté ; Saint est le Fils, image du Père invisible ; Saint est l’Esprit qui sanctifie toute la création.

Béni sois-tu, Seigneur Jésus Christ ! Tu nous as visités et nous avons vu ta gloire !

CANTIQUE DU JEUDI SAINT :
HO KTILOCELUI QUI EST TUÉ

Ho Ktilo – Celui qui est tué (Syriaque) :
Chœur Shams Al-Imamne © Ad Vitam records

Seigneur, nous prions en communion avec nos frères et sœurs chrétiens d’Orient ce Cantique du Jeudi Saint : Celui qui est l’Agneau Pascal est tué en souvenir de la sortie d’Egypte.

PRIÈRE LITANIQUE

Unis à Jésus qui entre dans sa passion, supplions le Père des hommes :

Rappelle-toi l’homme que les siens ont trahi.

R/ Seigneur, rappelle-toi.

L’abandonné qui redoute les heures de la nuit.

L’innocent que l’on arrête comme un malfaiteur.

L’accusé injustement condamné.

Le prisonnier frappé, humilié.

Le juste que l’on mène à la mort.

Celui qui jusqu’au bout te fait confiance.

Intentions libres

LA PRIÈRE DE JÉSUS

Dieu, qui seul es Père, nous te prions en communion avec nos frères et sœurs chrétiens d’Orient.

Aaboun dbashmayo – Notre Père (Araméen) :
Chœur Asdiqaa’ Yassou’ © Ad Vitam records

Aaboun dbashmayo nehqaddash shimukh
Titeh malkuthukh nehweh sipyalukh
Ay kanuhn d’bashmayo uf b’ayaru
Hablan lakhmud suqonan yaonu
Washbuklan hawbayn waaht’o ayn
Ay kanuhn dufaahana nish baqnil chaiyibayn
Nu taleh l’nesyunu
Edufasu min bishuh
Mital deh lilukh malkuthu haymal, waahaila waahshub ta’alaam almin.

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.

ORAISON

Dieu qu’il est juste d’aimer par-dessus tout, multiplie en nous les dons de ta grâce ; dans la mort de ton Fils, tu nous fais espérer ce que nous croyons, accorde-nous, par sa résurrection, d’atteindre ce que nous espérons.

Bénissons le Seigneur
Nous rendons grâce à Dieu.


Il n’y a pas de renvoi de l’assemblée. Nous restons à genoux jusqu’au signal de celui qui préside.

Signe de croix † en silence.

Télécharger la feuille de prière (PDF)

Prochaine Prière des Heures : Semaine de Pâques.

Une fois par semaine, Epheta vous propose une Prière des Heures, ayant pour thème la dominante liturgique de la semaine. Epheta publie également chaque semaine un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche.

Abonnez-vous ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram
Prochainement sur YouTube.   

Mentions légales relatives à la propriété intellectuelle :
Crédit photos : tous droits réservés.
Textes liturgiques reproduits avec l’aimable autorisation de © AELF.
Autorisation SECLI (Secrétariat des Editeurs de Chants pour la Liturgie) n° 2020053
Autorisation SACEM « Ecoute de musique à l’unité » n° 30011003979 :
Extraits musicaux reproduits avec l’aimable autorisation de © ADF-Bayard Musique :
Première lamentation du prophète Jérémie ; Psaume 69 ; Ecoute Israël ; Psaume 72 ; Le Seigneur m’a aimé ; Psaume 75 ; Que ma prière vienne ; Psaume 76 ; Dormez maintenant. Paroles : Daniel Bourgeois / Musique et direction : André Gouzes. Interprétés par le Choeur liturgique de l’Abbaye de Sylvanès © Éditions de l’Abbaye de Sylvanès. Liturgie chorale du peuple de Dieu. Ténèbres. Studio SM, 2012.
Cantique de Zacharie (Benedictus). Paroles : AELF / Musique : André Gouzes © Éditions de l’Abbaye de Sylvanès. Interprété par le Chœur Joyeuse Lumière, direction Guy Oberlé et André Gouzes. Liturgie chorale du peuple de Dieu. Prière des jours. Studio SM, 2013.
Extraits musicaux reproduits avec l’aimable autorisation de © Ad Vitam records :
Aaboun dbashmayoNotre Père (Syriaque). Paroles : DP. Interprété par le Chœur Asdiqaa’ Yassou’. Qaraqosh, Chrétiens d’Irak. Ad Vitam records, 2011.
Ho Ktilo – Celui qui est tué (Syriaque). Paroles : DP. Interprété par le Chœur Shams Al-Imamne. Qaraqosh, Chrétiens d’Irak. Ad Vitam records, 2011.
Nota bene : Epheta œuvre suivant le magistère du concile Vatican II et du pape François et rassemble des chrétiens catholiques attentifs à nourrir et à augmenter leur fidélité de laïcs à leur vocation sacerdotale de baptisés. La liberté religieuse est un élément essentiel de la foi chrétienne, ce qui veut dire pour tout homme et toute femme liberté de chercher Dieu et d’adhérer à la vérité, de trouver la liberté intérieure donnée par Jésus Christ, d’apprendre à écouter son Esprit et de se laisser instruire en Eglise. Profondément soucieux et respectueux de ce que chaque fidèle, pèlerin ou retraitant, chercheur de Dieu, puisse sur son chemin personnel de foi être accompagné en Eglise pour s’ouvrir librement à Dieu, Epheta, association apostolique indépendante, s’attache le concours de partenaires et prédicateurs différents, clercs diocésains, ordres religieux et monastiques, communautés nouvelles et laïcs compétents, témoins des sensibilités spirituelles présentes au sein de l’Eglise catholique. Epheta ne peut cependant être regardé, nonobstant son charisme propre, comme étant assimilé, affilié, ou représentant un ordre religieux ou monastique, une institution ecclésiastique, ou un autre partenaire en particulier. (Article 9 des statuts de l’association.)

Epheta Editions remercie du concours apporté à cette publication :