Toussaint

Fra Angelico (1423-1424) - Saints et martyrs

Récollection de Toussaint

Couvent dominicain de l’Annonciation

222, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

Métro : Charles de Gaulle-Étoile (1, 2 et 6), George V (1), St-Philippe-du-Roule (9) ou Ternes (2) – RER A : Charles de Gaulle-Étoile – Bus : 31, 43, 93

En raison de la pandémie Covid-19 et des restrictions de réunion en lieu clos, la récollection du 31 octobre 2020 est reportée à une date ultérieure

TOUS SAINTS !

Prédicateur : frère Jean Pierre Brice OLIVIER, op.

Jean Pierre Brice OLIVIER, frère dominicain du couvent de l’Annonciation à Paris, né en 1957, exerce son métier de prêcheur auprès de nombreuses communautés religieuses et de groupes laïques. Ses thèmes de prédilection sont toujours liés à l’incarnation et à la miséricorde. Il a obtenu le Prix du Livre de spiritualité Panorama – La Procure pour son livre Oser la chair : méditations sur l’incarnation, Cerf, 2014. Bibliographie en bas-de-page.

Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal (Mc 5, 34)

La sainteté est située dans notre incarnation, elle est confrontée au mal, à la maladie et à la mort. Marcher avec Dieu nous offre d’appréhender ces réalités dans la foi et l’espérance.

La journée se partage en temps d’enseignement et de mise en commun à partir du texte d’évangile de la guérison de la femme hémorroïsse et de la résurrection de la fille de Jaïre. (Mc 5, 21-42)

Programme : 9 h. : accueil ; 9 h 30 : laudes, puis enseignement ; 12 h 15 : messe conventuelle, puis déjeuner ; 14 h 15 : enseignement et mise en commun ; 16 h 30 : vêpres et envoi. Merci d’apporter une Bible.

Vous avez des questions ? Contactez-nous

Merci de respecter les mesures de prévention de la Covid-19 : port du masque et gel hydroalcoolique obligatoires

Participation aux frais : 35 € / personne

Ce prix comprend les honoraires du prédicateur, conformément au barème fixé par la Conférence des évêques de France (CEF) et la Conférence des religieuses et religieux de France (CORREF), la mise à disposition de salle, les frais administratifs, l’assurance responsabilité civile et le déjeuner au couvent.

Clôture des inscriptions : 25 octobre 2020

Paiement par carte bancaire : vous pouvez vous inscrire et payer en ligne en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous serez redirigé(e) sur le serveur de paiement du Crédit Mutuel. Les données échangées sont cryptées. Le mode 3D Secure assure l’authentification de l’utilisateur.

Paiement par chèque ou chèque-vacances ANCV : vous pouvez télécharger (PDF) le bulletin individuel d’inscription en cliquant ici. Envoyez par La Poste votre inscription signée à Groupe Saint Louis de Poissy EPHETA, Secrétariat : 48 rue de la Fontaine de Pirou 31210 Franquevielle, accompagnée de votre paiement par chèque vacances ANCV ou par chèque à l’ordre de Groupe Saint Louis de Poissy.

Paiement par virement bancaire : vous pouvez aussi envoyer par mail votre inscription signée et régler par virement bancaire, en indiquant comme motif Nom / Prénom / Toussaint. Voir notre RIB-IBAN (PDF).

Bibliographie du frère Jean Pierre Brice OLIVIER 

Au-delà de l’amour, la miséricorde 

Le mot « miséricorde » est souvent mal compris et facilement confondu avec le pardon ou la compassion. Quand Dieu se révèle, il ne dévoile jamais son nom, il dit « Je Suis ». La miséricorde n’est ni un nom de Dieu ni un qualificatif qui le caractériserait, elle est Lui, tout simplement. Dieu « Je Suis » se donne à nous. Il nous partage son être pour que chacun puisse, avec Lui, dire « je suis ». Dieu-miséricorde prend chair dans le Christ et c’est toute l’Écriture qui nous le révèle page après page. Mais la miséricorde divine se donne à voir aussi dans les multiples visages d’hommes et de femmes qui expriment, à chaque époque, cette réalité de la chair de Dieu. Le bienheureux Jean-Joseph Lataste au XIXe siècle est une des plus belles figures de l’incarnation de cette miséricorde de Dieu. Un livre bienfaisant qui nous invite à plonger dans le coeur de Dieu.

Oser la chair. Méditations sur l’incarnation.

Ce qui constitue notre humanité n’est jamais un obstacle à la vie spirituelle mais est, au contraire, à son service, toujours, même ce qui nous apparaît le plus sombre. C’est ce que nous apprennent les psaumes et l’Évangile. Nous incarner – dans notre propre chair, toute notre chair – est le plus difficile et le plus exigeant. L’humain, qui semble nous limiter, nous contraindre, nous retenir, n’est jamais en opposition à notre quête de Dieu. Demeurer dans notre chair, habiter la terre, le temps, la cité, le royaume, voilà notre seul chemin de sainteté. L’Incarnation de Dieu est le signe le plus puissant de sa miséricorde. Laisser Dieu être Dieu. La miséricorde n’est pas liée au péché qui concerne le faire et pour lequel il y a le pardon, mais elle regarde l’être, la personne entière. Il s’agit du don surabondant de vie, du désir de Dieu, de son espérance dans l’homme.

Mise à jour le 9 octobre 2020