Pentecôte C

L’Evangile nous assure que seul l’Esprit peut nous ouvrir à la vérité sur Dieu et nous faire participer à la vie même de Dieu. L’Eglise, le corps du Christ, voulue par Dieu comme signe de son amour par l’amour les uns les autres afin d’annoncer la Bonne Nouvelle, ne sera vraie que si tous ses membres sont participants de la vie et de la grâce de Dieu. Et cela, c’est le travail de l’Esprit qui est donné en ce jour à l’Eglise et à tous ses fidèles.

8° dimanche temps ordinaire année C

Qui sont en vérité les véritables artisans du monde nouveau que Dieu nous invite à bâtir ? Qui ne souhaite devenir artisan du monde nouveau marqué par l’amour et la paix ? Mais souvent notre action en faveur de ce monde nouveau commence par un jugement des autres. Et voilà que, spontanément, nous prenons la place de Dieu le seul juge. Ce faisant nous ne faisons qu’écraser ceux qui nous entourent, tout en nous mettant hors-jeu. Pénétrés de bonne conscience, persuadés que nous agissons pour le bien, nous perpétuons la division.

Christ Roi 2021

En méditant l’évangile, j’ai trouvé dommage qu’il ne comporte pas la question de Pilate à la suite de ce que dit Jésus : « Qu’est-ce que la vérité ? » Car voici quelles sont les paroles de Jésus qui précèdent : « C’est toi-même qui dis que je suis roi. Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. » Face à Pilate, Jésus proclame une royauté qu’il avait jusque là refusée. C’est que, désormais, nul ne peut s’y méprendre. Sa royauté n’a rien à voir avec les pouvoirs humains. Elle consiste à rassembler dans une mystérieuse fraternité, le Royaume de Dieu, tous ceux qui vivent de la vérité.

Homélie 30° dimanche temps ordinaire année B

Bartimée, atteint de cécité physique est en attente de guérison, et cette attente il la crie à Jésus qui passait par là, alors même qu’on veut le faire taire. Appelé par Jésus, sa foi provoquera le miracle de sa guérison et l’entrainera à suivre Jésus « sur le chemin », comme l’écrit Marc. Le passage du Christ dans nos vies nous fera-t-il prendre conscience de notre infirmité ? Si oui, il pourra nous apprendre à voir enfin clair.

Homélie Pentecôte

Le Père Marcel Baurier, recteur de la cathédrale Ste Marie de St-Bertrand-de-Comminges, nous ouvre à l’intelligence des écritures de la solennité de la Pentecôte (année B – 23 mai 2021).