Toussaint 2021

Depuis quelques années, je vois apparaître des prénoms que j’ignore et, quand cela est le cas, je demande aux parents s’ils savent s’il existe un saint ayant le prénom qu’ils ont choisi, leur disant que je pense que cela vaut la peine de donner à leur enfant un saint patron au ciel qui puisse le protéger… Ils sont, pour la plupart, étonnés de ma question… Car ils ont choisi le prénom parce que la sonorité leur plaisait ou, parfois, influencés par des modes passagères ou des séries télévisées. Mais étant donné que d’après la Bible, le don d’un prénom est un droit exclusivement réservé aux parents ou éventuellement à Dieu lui-même, j’accepte leur choix. Je me dis aussi qu’à la Toussaint nous célébrons la présence autour de Dieu de multitudes innombrables, au-delà de tout ce qu’il est possible d’imaginer, et qu’il doit bien y avoir quelques élus portant ces prénoms non encore officiels et inconnus, tout au moins pour moi.