Homélie 26° dimanche temps ordinaire année B

L’évangile de ce jour lance un double avertissement. Attention aux pièges du pouvoir et aux risques du scandale. En effet, les apôtres, parce qu’ils ont été choisis par Jésus pour le suivre et être « des pêcheurs d’hommes », pensent qu’ils ont un droit exclusif à agir au nom de Dieu. Ce qui est un service risque bien de devenir pour eux un privilège et une propriété […] La tentation de préserver et de garder le pouvoir existe et cette tentation est pire encore lorsqu’elle prend forme religieuse. Conduire des groupes au nom de Dieu, ne permet pas pour autant de prendre sa place ! Une responsabilité qui devrait être service, peut devenir un privilège jalousement défendu, au nom du Seigneur. Mais le Royaume de Dieu que l’on entend promouvoir n’est plus alors que la caricature de ce que Dieu veut.