Ascension du Seigneur

Jeudi 26 mai 2022
Solennité de l’Ascension du Seigneur
Prédication du Père Marcel Baurier
Cathédrale Sainte Marie
(Saint-Bertrand de Comminges)

De toutes les nations, faites des disciples, dit le Seigneur.
Moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.
(Mt 28, 19a.20b)

Pour chanter le Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Chant pour la fête de l’Ascension (J35). Ensemble vocal Hilarium © ADF Musique
(Voir les paroles)

« Tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva »
(Ac 1, 1-11)

La première lecture, le tout début du livre des Actes des Apôtres, est déjà fort claire. Je retiens les paroles de Jésus, juste avant qu’il ne s’élève et disparaisse aux yeux des apôtres. Après l’échec de la passion et de la mort de leur ami, voilà les apôtres, qui n’ont apparemment pas compris grand-chose à tout ce qu’il leur a enseigné, à nouveau pleins d’optimisme et de rêves de pouvoir : « Seigneur, est-ce maintenant que tu vas rétablir la royauté en Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les délais et les dates que mon Père a fixés dans sa liberté souveraine. Mais vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » L’Ascension, fête du passage de relais, fête de l’envoi de témoins, fête de l’envoi des apôtres et des chrétiens jusqu’aux extrémités de la terre au nom et à la place de Jésus. La finale de la lecture est savoureuse. Les apôtres ne sont guère pressés de devenir adultes dans la foi et témoins au nom du Christ. Ils continuent de fixer le ciel… Ils se font alors rappeler à l’ordre par deux hommes en vêtements blancs, des anges, qui leur disaient : « Galiléens, pourquoi restez-vous à regarder vers le ciel. » Comme pour dire : Allez, au travail, soyez des témoins !

 Dieu s’élève parmi les ovations, le Seigneur, aux éclats du cor.
(Ps 46)

Pour psalmodier la louange au Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Psaume 46 (AELF). GPS Trio © ADF Musique

Il est tout à fait normal que le psaume de ce jour soit une belle acclamation lancée au Seigneur, victorieux, qui retourne dans la gloire.

« Le Christ est entré dans le ciel lui-même »
(He 9, 24-28.10, 19-23)

La deuxième lecture est un passage de la lettre aux Hébreux, un texte un peu compliqué pour nos esprits d’aujourd’hui. Je retiens simplement, qu’à la suite de Jésus et grâce à lui, nous pouvons avoir « la pleine assurance » d’entrer nous aussi dans le sanctuaire du ciel. La fête de l’Ascension, en plus d’être pour nous l’envoi comme témoins, est en même temps la célébration d’une promesse : ressuscités à la suite du Christ, nous sommes aussi assurés de le suivre dans la gloire du ciel.   

« Tandis qu’il les bénissait, il était emporté au ciel »
(Lc 24, 46-53)

L’évangile selon Luc, qui est aussi l’auteur du livre des Actes des Apôtres, est de nouveau le récit de l’Ascension. Avec, comme dans le texte du livre des Actes, l’universalisme du témoignage, « à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C’est vous qui en êtes les témoins. Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. » C’est donc encore la promesse d’une force, la promesse de l’Esprit Saint, l’annonce de la Pentecôte. Et en attendant ce jour, les apôtres remplis de joie, retournent à Jérusalem et continuent de louer Dieu au Temple ou au Cénacle. Car Luc, à la différence de Jean qui situe le don de l’Esprit Saint et l’envoi dès le soir de la résurrection, marque des étapes. C’est à la suite de l’évangile de Luc et du livre des Actes que s’est structurée l’année liturgique : aujourd’hui l’Ascension et dans dix jours la Pentecôte. Mais sans attendre ce jour proche, soyons déjà les témoins de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ et les messagers de sa promesse de vrai bonheur : un jour, il nous prendra avec lui ! 

Marcel Baurier


Hymne mariale

A la cathédrale sainte Marie de Saint-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne), un chant à la Vierge Marie s’élève à la fin de chaque office :

Nous te saluons Notre Dame, en Toi nous est donnée l’aurore du salut !

Pour prier Marie, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Couronnée d’étoiles (V44-58). Chorale Music et Mission © ADF Musique
(Voir les paroles)


Photos du haut vers le bas : Vue d’ensemble, Vierge Marie du rétable, jubé, orgue, portail roman et maître-autel de la cathédrale Sainte Marie de St-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). Père Marcel Baurier, Recteur de la cathédrale.
La cathédrale Sainte Marie de Comminges (XIe-XIVe siècle) contient entre ses murs, une église intérieure en bois de chêne (photos ci-dessus), ornée de splendides sculptures et décorée de marqueteries réalisées entre 1525 et 1535. Cet espace propose une méditation sur l’histoire du salut, depuis le péché originel jusqu’au paradis représenté au maître autel. Un orgue Renaissance fut également construit en 1551 (Source : diocèse de Toulouse). La cathédrale Sainte Marie est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour les chemins de St-Jacques de Compostelle.

Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


EPHETA a conclu avec la Librairie La Procure un programme d’affiliation. En commandant des livres à partir de notre site, vous apportez votre soutien fraternel aux retraitants et pèlerins les plus démunis.

Pour effectuer une recherche et commander, merci de cliquer sur le bouton LA PROCURE. Vous serez alors redirigé(e) vers le site sécurisé de la librairie.


Une fois par semaine, EPHETA vous propose un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche. Epheta publie également sur abonnement une Prière des Heures.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram