3° dimanche de Pâques année C

2° dimanche de Pâques
1e mai 2022
Prédication du Père Marcel Baurier
Cathédrale Sainte Marie
(Saint-Bertrand de Comminges)

Pour entendre l’appel à se rassembler en communauté le jour du Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Cloches de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

Acclamez Dieu, toute la terre ; fêtez la gloire de son nom,
glorifiez-le en célébrant sa louange, alléluia.

Pour chanter Christ ressuscité, par ta lumière tu donnes la vie, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Gloire à Toi, Seigneur ressuscité (I2/SYLR2). Chorale de l’église des Dominicains de Toulouse © ADF Musique
(Voir les paroles)

Le temps de Pâques dure jusqu’à la fête de la Pentecôte, le 5 juin prochain. Nous sommes donc invités à vivre le temps pascal pendant sept semaines et sept dimanches, la fête de l’Ascension de Notre Seigneur étant située le jeudi de la 6° semaine, cette année le 26 mai.

« Nous sommes les témoins de tout cela avec l’Esprit Saint »
(Ac 5, 27b-32.40b-41)

Je t’exalte, Seigneur, tu m’as relevé.
(Ps 29)

Le psaume du jour, hymne de triomphe à Dieu qui fait revivre à travers l’épreuve, continue dans le même sens avec son refrain : « Je t’exalte, Seigneur toi qui me relèves. » et dans les versets qui suivent : « Sa colère ne dure qu’un instant, sa bonté, toute la vie…au matin les cris de joie… que mon cœur ne se taise pas, qu’il soit en fête pour toi et que sans fin je te rende grâce. »

« Il est digne, l’Agneau immolé, de recevoir puissance et richesse »
(Ap 5, 11-14)

« Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne ; et de même pour le poisson »
(Jn 21, 1-19)

En contraste avec le texte de l’Apocalypse, nous avons ici la description d’une scène très simple qui semble répéter plusieurs événements marquant les rencontres de Jésus et de ses disciples : une pêche extraordinaire où le nombre des poissons capturés est symbolique et exprime le caractère universel de l’expansion de l’Eglise ; un Pierre qui reconnait son maître et se jette à l’eau sans crainte ; un simple repas au bord du lac ; la mission de nouveau confiée à Pierre, devenu très humble, après ses reniements, dans l’affirmation de son attachement à Jésus qu’il devra suivre jusqu’à la mort. La mission peut commencer. Les apôtres après la mort de Jésus s’étaient dispersés reprenant leurs anciennes activités. Mais les voici de nouveau rassemblés.

Car le Seigneur, par sa nouvelle présence de ressuscité, rassemble à nouveau les siens dans une communion elle aussi toute nouvelle. Joie et rassemblement, communion dans la joie… Rassemblement et communion dans la joie pour ensemble se mettre au service du Seigneur et de la mission qu’il leur a confié.

C’est Pâques ! Puissions-nous, nous aussi, vivre profondément cette même communion et vivre la mission ! Alléluia !

Marcel Baurier


Hymne mariale

A la cathédrale sainte Marie de Saint-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne), un chant à la Vierge Marie s’élève à la fin de chaque office. En ce jour de Pâques, nous chantons :

Reine du ciel, réjouis-toi, Alléluia !
car le Seigneur que tu as porté, Alléluia !
est ressuscité comme il l’avait dit, Alléluia !
Reine du ciel, prie Dieu pour nous, Alléluia !

Regina Caeli (Latin). Choeur d’enfants de St-Christophe de Javel © Magnificat

Photos du haut vers le bas : Vue d’ensemble et sculpture en bois polychrome « La résurrection du Christ » de la cathédrale Sainte Marie de St-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). Père Marcel Baurier, Recteur de la cathédrale.
La cathédrale Sainte Marie est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour les chemins de St-Jacques de Compostelle.

Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


Epheta publie chaque semaine un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram
Prochainement sur YouTube.

Avertissement légal : Epheta œuvre suivant le magistère du concile Vatican II et rassemble des chrétiens catholiques attentifs à nourrir et à augmenter leur fidélité de laïcs à leur vocation sacerdotale de baptisés. La liberté religieuse est un élément essentiel de la foi chrétienne, ce qui veut dire pour tout homme et toute femme liberté de chercher Dieu et d’adhérer à la vérité, de trouver la liberté intérieure donnée par Jésus Christ, d’apprendre à écouter son Esprit et de se laisser instruire en Église. Soucieux et respectueux de ce que chaque fidèle, pèlerin ou retraitant, chercheur de Dieu, puisse sur son chemin personnel de foi être accompagné en Église pour s’ouvrir librement à Dieu, Epheta, association apostolique indépendante, s’attache dans l’unité ecclésiale comprise comme une communauté dans la foi le concours de partenaires et prédicateurs différents, clercs diocésains, ordres religieux et monastiques, communautés nouvelles et laïcs compétents, témoins des sensibilités spirituelles présentes au sein de l’Église catholique. Epheta ne peut cependant être regardé, nonobstant son charisme propre, comme étant assimilé, affilié, subordonné ou représentant un ordre religieux ou monastique, une institution ecclésiastique, une congrégation, ou un autre partenaire en particulier. (Article 9 des statuts de l’association.)