5° dimanche de Carême année C

Dimanche 3 avril 2022
5e dimanche de Carême
Prédication du Père Marcel Baurier
Cathédrale Sainte Marie
(Saint-Bertrand de Comminges)

Pour entendre l’appel à se rassembler en communauté le jour du Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Cloches de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

Maintenant, dit le Seigneur,
revenez à moi de tout votre cœur, car je suis tendre et miséricordieux.

Pour l’appel à rejoindre ton peuple, pour le peuple où Jésus nous accueille, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Seigneur, ne nous traite pas selon nos offenses (G60). Chœur Antidote © Bayard Musique
(Voir les paroles)

« Voici que je fais une chose nouvelle, je vais désaltérer mon peuple »
(Is 43, 16-21)

Revenons aux lectures. Pendant leur exil à Babylone, les Juifs rêvent de leur passé glorieux. Un prophète, le deuxième Isaïe, les invite à se tourner vers l’avenir : bientôt Dieu réalisera un second Exode en faisant revenir son peuple dans son pays, à travers un nouvel exode. Cependant pour le prophète, ce retour doit prendre une forme nouvelle : il doit être accompagné d’une conversion morale.

Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous étions en grande fête !
 (Ps 125, 3)
(Ps 125 (126), 1-2ab, 2cd-3, 4-5, 6)

Pour psalmodier la louange au Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Psaume 125 (AELF). Ensemble vocal Hilarium © ADF Musique

Pour le psalmiste, le retour de l’exil, nouvel exode, manifeste la miséricorde de Dieu, qui libère à nouveau son peuple après l’épreuve. Quelle joie !

« À cause du Christ, j’ai tout perdu, en devenant semblable à lui dans sa mort »
(Ph 3, 8-14)

Lettre de saint Paul aux Philippiens. Bouleversé par la découverte de Jésus, Paul ne peut plus considérer tous les avantages de sa vie passée que comme des « balayures » ou des « ordures ». Parmi ces avantages passés, la Loi. Il avait été pharisien et il avait cru pouvoir s’en prévaloir pour se donner bonne conscience devant Dieu. Mais, ayant pris conscience de sa misère, il a découvert ce que pouvait être l’amour de Dieu. Depuis qu’il est entré dans une véritable relation au Dieu d’amour, il ne vit plus centré sur lui-même mais sur le Christ. Il s’en trouve dynamisé.

« Celui d’entre-vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à jeter une pierre »
(Jn 8, 1-11)

Dans l’Évangile, de nouveau les scribes et les pharisiens tendent un piège à Jésus. Les scribes, des spécialistes de la Loi. Les pharisiens, eux, étaient nés de la volonté de répondre à l’appel des prophètes, en opérant un retour exigeant à la Loi. En fait, ses adeptes se renfermèrent très vite dans un légalisme rigoureux, les conduisant à un mépris des autres. En demandant à Jésus de trancher sur le cas de la femme adultère, ils espèrent mettre Jésus dans l’embarras : s’il permet l’application de la peine prévue, il se distanciera des gens qu’il fréquente ; s’il pardonne, il se met en contradiction avec la Loi. Pris au dépourvu par la réaction de Jésus, nul d’entre eux n’ose se prétendre sans péché car selon l’Écriture nul homme n’est innocent. Face à eux, le Christ manifeste la miséricorde de Dieu, appelant tout homme à la vraie conversion du cœur.

En célébrant l’eucharistie, accueillons aujourd’hui ce nouvel appel à la conversion.

Marcel Baurier


Hymne mariale

A la cathédrale sainte Marie de Saint-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne), un chant à la Vierge Marie s’élève à la fin de chaque office. Aujourd’hui, nous prions l’Angélus.

L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie,
Et elle a conçu du Saint-Esprit ;
R.
Voici la servante du Seigneur,

Qu’il me soit fait selon ta parole ; R.
Et le Verbe s’est fait chair,
Et il a demeuré parmi nous. R.

Je vous salue, Marie comblée de grâce / Angélus (DP). Ensemble vocal Resurrexit © ADF Musique
(Voir les paroles)


Photos du haut vers le bas : Vue d’ensemble, Vierge Marie du rétable, jubé, orgue, portail roman et maître-autel de la cathédrale Sainte Marie de St-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). Père Marcel Baurier, Recteur de la cathédrale.
La cathédrale Sainte Marie de Comminges (XIe-XIVe siècle) contient entre ses murs, une église intérieure en bois de chêne (photos ci-dessus), ornée de splendides sculptures et décorée de marqueteries réalisées entre 1525 et 1535. Cet espace propose une méditation sur l’histoire du salut, depuis le péché originel jusqu’au paradis représenté au maître autel. Un orgue Renaissance fut également construit en 1551 (Source : diocèse de Toulouse). La cathédrale Sainte Marie est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour les chemins de St-Jacques de Compostelle.

Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


EPHETA a conclu avec la Librairie La Procure un programme d’affiliation. En commandant des livres à partir de notre site, vous apportez votre soutien fraternel aux retraitants et pèlerins les plus démunis.

Pour effectuer une recherche et commander, merci de cliquer sur le bouton LA PROCURE. Vous serez alors redirigé(e) vers le site sécurisé de la librairie.


Une fois par semaine, EPHETA vous propose un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche. Epheta publie également sur abonnement une Prière des Heures.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram