1° dimanche de Carême année C

Dimanche 6 mars 2022
1er dimanche de Carême
Prédication du Père Marcel Baurier
Cathédrale Sainte Marie
(Saint-Bertrand de Comminges)

Pour entendre l’appel à se rassembler en communauté le jour du Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Cloches de l’Abbaye de Sylvanes © Studio SM

Pour l’appel à rejoindre ton peuple, pour le peuple où Jésus nous accueille, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Pour l’appel à rejoindre ton peuple (GP14-58-1). Ensemble vocal Résurgence © ADF Musique
(Voir les paroles)

La profession de foi du peuple élu
(Dt 26, 4-10)

Revenons aux lectures du jour. Le livre du Deutéronome, dont nous avons entendu un passage en première lecture, est une reprise de la très vieille confession de foi d’Israël, la Loi de Moïse. D’où le nom de Deutéronome qui veut dire « deuxième loi ». Israël exprime sa conscience d’avoir été appelé par Dieu en Abraham, d’avoir été libéré de l’esclavage en Egypte par grâce. Pour Israël, le terme de sa route est la possession d’une terre et l’acquisition de la puissance qui lui permettra de vivre en paix. Tels sont pour lui les objets de la promesse divine dont il doit sans cesse rendre grâce à Dieu.

Sois avec moi, Seigneur, dans mon épreuve. (cf. Ps 90, 15)
(Ps 90)

Pour psalmodier la louange au Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Psaume 90 (AELF). Ensemble vocal Hilarium © ADF Musique

Le psalmiste pense que toute la vie ressemble à une dangereuse traversée du désert menant jusqu’au bonheur dans la terre promise. Mais au milieu des difficultés, Dieu est présent et protège son peuple.

La profession de foi en Jésus Christ
(Rm 10, 8-13)

Dans la lettre aux Romains Paul veut montrer que le Judaïsme a méconnu le vrai sens de l’appel de Dieu. Car la relation d’Israël à Dieu est restée marquée par une idée de marchandage de l’existence religieuse : en échange de l’observation scrupuleuse de la Loi, on doit obtenir la bienveillance divine et le succès final. Cette conception des choses fausse le visage de Dieu, dont l’amour est pure gratuité et s’adresse à tous. C’est bien ce que Jésus nous a révélé. La Parole de Dieu, reprend Paul, est accessible aux simples et aux petits et elle leur annonce qu’ils sont aimés de Dieu. Ils sont eux aussi capables de suivre Jésus.  

« Dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où il fut tenté »
(Lc 4, 1-13)

L’évangile des tentations de Jésus dans le désert a un aspect symbolique. Luc y oppose Satan à Jésus. Satan détourne systématiquement la parole de Dieu pour la mettre au service de l’homme et de ses appétits. Jésus, lui, rempli de l’Esprit Saint, ne se laisse jamais détourner de la vérité de la Parole de Dieu. N’acceptant d’utiliser ni la démagogie, ni l’usage trop humain du pouvoir, ni même le miracle, il s’engage et nous engage sur le chemin de l’amour pur et gratuit.

A l’appel du Seigneur, nous nous sommes rassemblés pour célébrer l’eucharistie. Que le Seigneur par sa parole nous protège contre toutes les tentations nous détournant de sa rencontre. Qu’il fasse de nous de véritables fils capables de répondre à son amour.   

Marcel Baurier


Hymne mariale

A la cathédrale sainte Marie de Saint-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne), un chant à la Vierge Marie s’élève à la fin de chaque office :

Pour invoquer Marie qui nous conduit sur le chemin, le chant « Regarde l’étoile » s’inspire d’une homélie de saint Bernard dans laquelle il présente Marie comme « la noble étoile dont les rayons illuminent le monde entier, dont la splendeur brille dans les cieux et pénètre les enfers ». S’adressant à ses auditeurs, il compare leur existence à une traversée de la mer, souvent houleuse, et pour laquelle, s’ils veulent arriver à bon port, ils doivent garder le regard fixé sur Marie, l’étoile qui donne le cap. Les couplets évoquent les difficultés et tentations de la vie et le refrain invite à se confier à Marie :  » Regarde l’étoile, invoque Marie… « . 

Regarde l’étoile (V74-14). Les Padrés © Diocèse aux Armées Françaises
(Voir les paroles)


Photos du haut vers le bas : Vue d’ensemble, Vierge Marie du rétable, jubé, orgue, portail roman et maître-autel de la cathédrale Sainte Marie de St-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). Père Marcel Baurier, Recteur de la cathédrale.
La cathédrale Sainte Marie de Comminges (XIe-XIVe siècle) contient entre ses murs, une église intérieure en bois de chêne (photos ci-dessus), ornée de splendides sculptures et décorée de marqueteries réalisées entre 1525 et 1535. Cet espace propose une méditation sur l’histoire du salut, depuis le péché originel jusqu’au paradis représenté au maître autel. Un orgue Renaissance fut également construit en 1551 (Source : diocèse de Toulouse). La cathédrale Sainte Marie est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour les chemins de St-Jacques de Compostelle.

Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


EPHETA a conclu avec la Librairie La Procure un programme d’affiliation. En commandant des livres à partir de notre site, vous apportez votre soutien fraternel aux retraitants et pèlerins les plus démunis.

Pour effectuer une recherche et commander, merci de cliquer sur le bouton LA PROCURE. Vous serez alors redirigé(e) vers le site sécurisé de la librairie.


Une fois par semaine, EPHETA vous propose un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche. Epheta publie également sur abonnement une Prière des Heures.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram


EPHETA remercie du concours apporté à cette publication :