2° dimanche temps ordinaire année C

Dimanche 16 janvier 2022
2ème dimanche du temps ordinaire année C
Prédication du Père Marcel Baurier
Cathédrale Sainte Marie
(Saint-Bertrand de Comminges)

Pour entendre l’appel à se rassembler en communauté le jour du Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Grand carillon de la cathédrale de Périgueux © Studio SM

Disciples de Jésus, nous sommes invités au banquet de Cana et nous chantons (clic sur le bouton ci-dessous) :

Disciple de Jésus (D291). Chorale Le Prélude © ADF Musique
(Voir les paroles)

Répands en nous, Seigneur, ton Esprit de charité, afin d’unir dans un même amour
ceux que tu as nourris du même pain du ciel.

« Comme la jeune mariée fait la joie de son mari »
(Is 62, 1-5)

Les lectures avant l’évangile ont pour but de nous préparer à l’accueillir. A travers l’exil, Israël a pris conscience de tout ce qui le sépare de ce que Dieu attend de lui, en vertu de l’alliance. Un prophète annonce le jour où le Seigneur lui-même viendra faire de son peuple, enfin converti, son épouse. Ce jour-là, ce sera enfin la paix, la joie, la gloire.

Racontez à tous les peuples les merveilles du Seigneur ! 
(Ps 95)

Pour psalmodier la louange au Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Psaume 95 (AELF/ZL95-39). GPS Trio © ADF Musique

Au cours d’une cérémonie, le psalmiste chante la royauté du Seigneur. Il annonce la venue glorieuse du créateur, juge de l’univers. Mais pour le chrétien, cette venue prendra forme d’un don d’amour qui fait vivre.

« L’unique et même Esprit distribue ses dons,
comme il le veut, à chacun en particulier »
(1 Co 12, 4-11)

Paul présente l’Eglise, vivifiée par l’Esprit, comme une humanité unifiée, où chacun a sa fonction propre en vertu du bien commun. En présentant cet idéal aux Corinthiens, Paul remet en cause l’esprit de division qui les habite encore.

« Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit.
C’était à Cana de Galilée »
(Jn 2, 1-11)

Ils n’ont plus de vin (XP68-54). Les Annonciades de Thiais © ADF Musique
(Voir les paroles)

Quant au premier miracle de Jésus rapporté par Jean, il donne le sens de toute sa vie. Dans l’eau changée en vin, l’évangéliste voit le symbole du légalisme religieux faisant place à l’univers du don gratuit, bien au-delà du service demandé par sa mère. Ce service annonce un temps de grâce pour l’humanité.

Marcel Baurier


Chantons  » Dieu te consacre par l’Esprit, Dieu te remplit de sa force. Comme ton maître Jésus-Christ, va proclamer le Royaume ! »
Clic sur le bouton ci-dessous :

Dieu te consacre par l’Esprit (T32-12). Abbaye de Mondaye © Bayard Musique
(Voir les paroles)

Hymne mariale

A la cathédrale sainte Marie de Saint-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne), un chant à la Vierge Marie s’élève à la fin de chaque office. Aujourd’hui, la profondeur des paroles du chant « Ô Marie, ma douce mère », composé par sainte Faustine, nous invite à suivre les pas de la Vierge Immaculée vers la sainteté :

Ô Marie, ma douce mère, Vierge Immaculée,
Ta beauté a charmé le trois fois Saint,
Dieu tout-puissant par toi devint homme,
Par miséricorde pour nous.

Ô Marie, ma douce mère. Hélène Goussebayle et Damien Le Mauff © Béatitudes Musique
(Voir les paroles)

Hymne pour la fête de saint Bertrand de Comminges
Mémoire le 16 janvier 2022 de la translation des reliques de saint Bertrand

Sur un rocher désert, la foi a germé ;
Seigneur regarde la maison
que Saint Bertrand pour toi a voulu édifier !

Béni sois-tu Seigneur, pour tant de beauté !
Ici viendront les pèlerins
chanter le nom de Dieu et la gloire des saints .

Pour nous mener à toi qui veilles sur nous,
l’Eglise au loin lance l’appel,
et le berger vers toi fait monter le troupeau.

Chacun reçoit de lui le pain et la joie ;
les mots qu’il donne aux plus petits
sont nourriture et vie, guérison de l’Esprit.

Ecoute encore Seigneur la voix de Bertrand !
Son chant s’élève dans ces murs,
Jusqu’au dernier instant il te cherche en ce lieu.

Propre du diocèse de Toulouse pour la liturgie des Heures. Paroles : En Calcat (Fr. David). Musique : IMS Toulouse (J.-Philippe Brazier)



Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


EPHETA a conclu avec la Librairie La Procure un programme d’affiliation. En commandant des livres à partir de notre site, vous apportez votre soutien fraternel aux retraitants et pèlerins les plus démunis.

Pour effectuer une recherche et commander, merci de cliquer sur le bouton LA PROCURE. Vous serez alors redirigé(e) vers le site sécurisé de la librairie.


Une fois par semaine, EPHETA vous propose un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche. Epheta publie également sur abonnement une Prière des Heures.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram


EPHETA remercie du concours apporté à cette publication :