Noël Messe de la nuit

25 décembre 2021
Solennité de la nativité du Seigneur
Messe de la nuit
Prédication du Père Marcel Baurier
Basilique Saint Just
(Valcabrère – Haute-Garonne)

Pour entendre l’appel à célébrer le « Mystère de Noël », cliquez sur le bouton ci-dessous :

Grand carillon de la cathédrale de Périgueux © Studio SM

Tous ensemble, réjouissons-nous dans le Seigneur : notre sauveur est né sur terre !
Aujourd’hui, pour nous, descend du ciel la paix véritable !

Pour chanter dans la joie le Christ Sauveur qui nous est donné, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Jésus est né (SYLH101). Chœurs liturgique de Sylvanès et Saint Ambroise de Paris © Studio SM

Aujourd’hui, un Sauveur nous est né : c’est le Christ, le Seigneur. (cf. Lc 2, 11)  
(Ps 95)

Pour psalmodier la louange au Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Psaume 95 (AELF). Ensemble vocal Hilarium © ADF Musique

« Aujourd’hui vous est né un Sauveur »
(Lc 2, 1-14)

Aussi voici une question pour aujourd’hui : Est-ce que nous nous voyons proclamer la bonne nouvelle de Noël dans la rue…et dire aux gens : « réjouissez-vous, vous êtes sauvés ! » Nous imaginons-nous demander aux gens autour de nous : « Pensez-vous que vous avez-besoin d’être sauvés ? Avez-vous envie d’être sauvés ? » Je pense qu’il faudrait beaucoup d’explications pour que les gens commencent à comprendre ne serait-ce que la question elle-même… car je crois que peu se la posent ! …

Mais nous-mêmes, qui comprenons la question, quelle réponse y donnons-nous ? Voulons-nous être sauvés ? Pensons-nous que nous avons besoin d’être sauvés ? Avons-nous envie d’être sauvés ?

Car pour accepter et vouloir être sauvé, il faut avoir en vérité un sens profond de l’homme et de sa vocation, tout comme un sens profond de ses insuffisances et de ses faiblesses. L’homme n’est pas limité à des horizons terrestres qui se suffisent à eux-mêmes ou se suffisent de la satisfaction de soi-même et de ses besoins élémentaires.

L’homme est invité à regarder plus loin et plus haut, à regarder vers Dieu. Regarder vers Dieu fait grandir l’homme. Regarder vers Dieu qui entre en humanité pour que l’homme devienne son partenaire, son vis-à-vis, son ami. Tout simplement, parce qu’il est de la famille de Dieu, parce qu’il est fils de Dieu à la suite du Fils unique. C’est cela être sauvé : être élevé pour entrer dans l’intimité de Dieu. Ce que rappelle l’évangile du jour de Noël, selon Saint Jean : « Tous ceux qui ont reçu le Verbe de Dieu… sont nés de Dieu. »

Entrer dans l’intimité de Dieu ce n’est pas seulement se reposer en Lui… cela c’est pour plus tard ! C’est aussi vivre de son amour et en être le témoin. Cela se fait en aimant nos frères très concrètement. Et si entrer dans l’intimité de Dieu c’était aussi vivre un Noël peut-être autrement et sûrement solidaire !

Dieu se fait homme pour que l’homme entre dans son intimité !  Acceptons-nous d’être sauvés ? Acceptons-nous d’entrer dans l’intimité de Dieu ? Acceptons-nous de vivre de son amour et d’aimer nos frères comme Dieu les aime ?

Je nous invite ce soir à vivre Noël en entrant, avec la messe, dans l’intimité de Dieu, à nous laisser émerveiller par sa grande bonté et sa tendresse. Animés par l’Esprit Saint nous sommes rassemblés en Jésus-Christ tous ensemble avec les saints, avec Marie, Joseph, les bergers et tous les autres, avec aussi les anges qui chantaient à Noël et tous les anges ! Tournons-nous tous vers le Père pour lui dire : Merci !

Marcel Baurier

Un Dieu nous est né (SYLH72). Chœurs liturgique de Sylvanès et Saint Ambroise de Paris © Studio SM

Hymne mariale



Réjouis-toi, ô Mère du Sauveur !
Alleluia, alleluia, alleluia !

Réjouis-toi, rayonnement de joie !
Réjouis-toi, par qui le mal a disparu !
Réjouis-toi, tu relèves Adam de sa chute !
Réjouis-toi, par toi Eve ne pleure plus.
Réjouis-toi, montagne inaccessible aux pensées des hommes !
Réjouis-toi, miracle proclamé par les anges !
Réjouis-toi, car tu deviens le trône et le palais du roi !
Réjouis-toi, toi qui portes celui qui porte tout !

Pour chanter Marie, par qui Dieu devient petit enfant, cliquez sur le bouton ci-dessous

Réjouis-toi, Ô Mère du Sauveur (Hymne Acathiste). Ensemble vocal Capella Sylvanensis © Studio SM
(Voir les paroles)


Photos du haut vers le bas : Vue d’ensemble, Vierge Marie, maître-autel, portail principal et cimetière de l’église romane Saint Just de Valcabrère (Haute-Garonne). Père Marcel Baurier, Recteur de la cathédrale Sainte Marie de Saint-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) .
La basilique Saint Just de Valcabrère (XIIe siècle), voisine de la cathédrale Sainte Marie (XIe-XIVe siècle), témoigne des origines antiques du christianisme en Comminges, selon des vestiges de culte et de nécropole datant des IVe et Ve siècles de notre ère. Elle est bâtie sur un plan à trois nefs commun à l’époque romane. Son originalité réside dans le remploi systématique de pierres et décors remontant à l’Antiquité. Dédiée aux jeunes martyrs espagnols de la persécution de Dioclétien (305), Just et Pasteur représentés au portail principal, la basilique porte dès ses origines la marque d’un culte des reliques très développé. (Source : diocèse de Toulouse)

Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


EPHETA a conclu avec la Librairie La Procure un programme d’affiliation. En commandant des livres à partir de notre site, vous apportez votre soutien fraternel aux retraitants et pèlerins les plus démunis.

Pour effectuer une recherche et commander, merci de cliquer sur le bouton LA PROCURE. Vous serez alors redirigé(e) vers le site sécurisé de la librairie.


Une fois par semaine, EPHETA vous propose un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche. Epheta publie également sur abonnement une Prière des Heures.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram


EPHETA remercie du concours apporté à cette publication :