Homélie 33° dimanche temps ordinaire année B

Dimanche 14 novembre 2021
Journée mondiale des pauvres
Prédication du Père Marcel Baurier
Cathédrale Sainte Marie

(Saint-Bertrand de Comminges)

Pour chanter dans la joie le mystère d’être réunis par Dieu, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Peuple où s’avance le Seigneur (K82a). Ensemble vocal Resurrexit © ADF Musique
(Voir les paroles)

Mes pensées, dit le Seigneur Jésus, sont des pensées de paix et non de malheur.
Appemez-moi, je vous écouterai et, de partout, je vous rassemblerai.

« En ce temps-ci, ton peuple sera délivré »
(Dn 12, 1-3)

Première lecture : Au 3° siècle avant J.C. le judaïsme connaît une terrible persécution conduite par les successeurs d’Alexandre le Grand. Un écrivain cherche à redonner confiance aux gens découragés. En prêtant ses écrits à Daniel, prophète connu pour sa grande sagesse, il annonce la fin prochaine de la persécution et le triomphe définitif de « l’armée des cieux » conduite par l’archange Michel.

 Garde-moi, mon Dieu, j’ai fait de toi mon refuge. 
(Ps 15)

Pour psalmodier la louange au Seigneur, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Psaume 15 (AELF). Ensemble vocal GPS Trio © ADF Musique

Car mieux vaut faire confiance à Dieu plutôt qu’aux hommes, aussi puissants soient-ils. C’est le choix qu’a fait le psalmiste : ne se fier qu’au Seigneur. Ce choix lui donne de vivre pleinement. Sur de l’avenir, il se trouve ne sécurité.

« Par son unique offrande,
il a mené pour toujours à leur perfection ceux qu’il sanctifie »
(He 10, 11-14.18)

D’après la lettre aux Hébreux, avant la venue de Jésus, la bienveillance de Dieu semblait une réalité fragile qu’il fallait assurer chaque jour par la répétition de sacrifices purificateurs. Jésus, lui, a manifesté une fois pour toute la miséricorde de Dieu pour nous, et il nous a définitivement établis dans l’amour. Il n’y a plus à multiplier les sacrifices pour obtenir le salut. Ce que nous demande le Seigneur, c’est d’entrer dans le Royaume d’amour qui nous est offert et dans l’univers de sainteté qui nous est ouvert.         

« Il rassemblera les élus des quatre coins du monde »
(Mc 13, 24-32)

Le sens final du dessein de Dieu, notre Père, c’est le rassemblement de tous ses enfants dans le Royaume d’amour. Pour l’expliquer, Jésus reprend un langage apocalyptique qui appartient à la tradition juive : leur sens de la grandeur de Dieu, exige que toute « théophanie », toute intervention ou apparition de Dieu soit un grand, un très grand spectacle. D’autre part, s’il semble que Jésus annonce l’imminence des derniers temps, il dissuade en même temps les disciples de vouloir en déterminer le moment. En revanche, il les exhorte à discerner les signes des temps et à veiller pour être prêts à tout moment. Cette même exhortation nous est adressée aujourd’hui.

Marcel Baurier


Hymne mariale

A la cathédrale sainte Marie de Saint-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne), un chant à la Vierge Marie s’élève à la fin de chaque office :

L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie,
Et elle conçut du Saint-Esprit…
Et le Verbe s’est fait chair

Et il a habité parmi nous.


Pour prier Marie, comblée de grâce, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Je vous salue, Marie comblée de grâce / Angélus (DP). Ensemble vocal Resurrexit © ADF Musique
(Voir les paroles)


Photos du haut vers le bas : Vue d’ensemble, Vierge Marie du rétable, jubé, orgue, portail roman et maître-autel de la cathédrale Sainte Marie de St-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). Père Marcel Baurier, Recteur de la cathédrale.
La cathédrale Sainte Marie de Comminges (XIe-XIVe siècle) contient entre ses murs, une église intérieure en bois de chêne (photos ci-dessus), ornée de splendides sculptures et décorée de marqueteries réalisées entre 1525 et 1535. Cet espace propose une méditation sur l’histoire du salut, depuis le péché originel jusqu’au paradis représenté au maître autel. Un orgue Renaissance fut également construit en 1551 (Source : diocèse de Toulouse). La cathédrale Sainte Marie est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour les chemins de St-Jacques de Compostelle.

Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


EPHETA a conclu avec la Librairie La Procure un programme d’affiliation. En commandant des livres à partir de notre site, vous apportez votre soutien fraternel aux retraitants et pèlerins les plus démunis.

Pour effectuer une recherche et commander, merci de cliquer sur le bouton LA PROCURE. Vous serez alors redirigé(e) vers le site sécurisé de la librairie.


Une fois par semaine, EPHETA vous propose un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche. Epheta publie également sur abonnement une Prière des Heures.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram


EPHETA remercie du concours apporté à cette publication :