Homélie 30° dimanche temps ordinaire année B

Dimanche 24 octobre 2021
Journée de la mission universelle de l’Église
Prédication du Père Marcel Baurier
Cathédrale Sainte Marie

(Saint-Bertrand de Comminges)

Pour chanter dans la joie le mystère d’être réunis par Dieu, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Gloire à Dieu (messe du 1er mode) : Chœur des frères étudiants dominicains © Studio SM
(Voir les paroles)

« L’aveugle et le boiteux, je les fais revenir »
(Jr 31, 7-9)

La première lecture se situe au cœur d’une affaire d’aveuglement. Au VIII° siècle avant J.C., le royaume de Juda court aveuglément à la catastrophe. Le prophète Jérémie retrouve cependant un bref moment d’espoir lorsque, en 722, le roi Josias entreprend une réforme religieuse et morale. Il y voit l’annonce du salut que Dieu apportera un jour à son peuple tout entier les royaumes de Juda et du Nord. Oui ce jour-là, même les membres du royaume du Nord, depuis longtemps balayés par la tourmente assyrienne, revivront. Temps de joie où auront disparu toute misère et toute infirmité. Les aveugles verront et ne trébucheront plus !

Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous étions en grande fête !
 
(Ps 125, 3)

Pour psalmodier les louanges, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Psaume 125 (AELF). Ensemble vocal Hilarium © ADF Musique

« Tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité »
(He 5, 1-6)

Par contraste ave le grand prêtre juif, pécheur parmi les pécheurs, aveugle parmi les aveugles, Jésus a été vraiment illuminé par la gloire même de Dieu. Aussi est-il vraiment le guide de son peuple, le conduisant sur la route de son Seigneur. Son sacerdoce est plus vrai que celui des prêtres de l’Ancien Testament. La lettre aux Hébreux souligne cette supériorité en invoquant la figure de Melkisédek, ce personnage mystérieux auquel Abraham rendit hommage.

« Rabbouni, que je retrouve la vue »
(Mc 10, 46b-52)

Tout comme les apôtres ont pu se remettre en question après avoir été témoins de la guérison de Bartimée, que cette eucharistie ouvre nos oreilles à l’écoute de la Parole de Dieu et nos yeux à la vision de son action dans nos vies et notre monde. En confessant la présence du Christ vivant dans le pain et le vin eucharistiques, nous disons reconnaître, par delà les apparences sensibles, la véritable réalité. Prions pour que Dieu nous donne d’ouvrir les yeux pour que nous puissions découvrir la réalité de ses merveilles, la réalité son amour toujours présent et agissant.  

Marcel Baurier


Hymne mariale

A la cathédrale sainte Marie de Saint-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne), un chant à la Vierge Marie s’élève à la fin de chaque office :

Aujourd’hui, nous chantons (texte en français) :
Salut, ô Reine,
Mère de miséricorde,
notre vie, notre douceur, notre espérance, salut!
Nous crions vers toi,
enfants d’Ève exilés.
Vers toi nous soupirons, gémissant
et pleurant
dans cette vallée de larmes.
Ô toi, notre avocate
tourne vers nous ton regard miséricordieux.
Et, après cet exil,
montre-nous Jésus,
le fruit béni de tes entrailles.
Ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce
Vierge Marie

Pour prier Marie, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Salve Regina des bergers du Rouergue. Chœur d’hommes de l’abbaye de Sylvanes © ADF Studio SM
(Voir les paroles : texte en latin)


Photos du haut vers le bas : Vue d’ensemble, Vierge Marie du rétable, jubé, orgue, portail roman et maître-autel de la cathédrale Sainte Marie de St-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). Père Marcel Baurier, Recteur de la cathédrale.
La cathédrale Sainte Marie de Comminges (XIe-XIVe siècle) contient entre ses murs, une église intérieure en bois de chêne (photos ci-dessus), ornée de splendides sculptures et décorée de marqueteries réalisées entre 1525 et 1535. Cet espace propose une méditation sur l’histoire du salut, depuis le péché originel jusqu’au paradis représenté au maître autel. Un orgue Renaissance fut également construit en 1551 (Source : diocèse de Toulouse). La cathédrale Sainte Marie est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour les chemins de St-Jacques de Compostelle.

Le Père Marcel Baurier, né en 1937, a été ordonné prêtre en juin 1964. Curé à Toulouse pendant quarante ans, il a été très jeune membre du Conseil épiscopal de l’Archidiocèse de Toulouse, secrétaire général du synode et vicaire épiscopal responsable de l’agglomération toulousaine. Ancien président de la radio chrétienne régionale, Radio Présence, de 1989 à 2009, il continue de nos jours certaines semaines à présenter des homélies à la radio. Il est Recteur de la cathédrale Sainte Marie à St-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne) depuis septembre 2009, où il accueille les pèlerins dans ce haut lieu nommé « Sanctuaire du Comminges » sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.


EPHETA a conclu avec la Librairie La Procure un programme d’affiliation. En commandant des livres à partir de notre site, vous apportez votre soutien fraternel aux retraitants et pèlerins les plus démunis.

Pour effectuer une recherche et commander, merci de cliquer sur le bouton LA PROCURE. Vous serez alors redirigé(e) vers le site sécurisé de la librairie.


Une fois par semaine, EPHETA vous propose un Commentaire de la Parole de Dieu du dimanche. Epheta publie également sur abonnement une Prière des Heures.

Abonnez-vous gratuitement ! (en bas-de-page) Vous serez ensuite informé(e) par e-mail des prochaines parutions. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux : FacebookTwitterInstagram


EPHETA remercie du concours apporté à cette publication :